Sauver ton blog du naufrage
Blogging

7 techniques pour sauver ton blog du naufrage

Ton blog est sur le point de couler.

 

Tu peines à maintenir l’équilibre de ton petit bébé.

 

T’as l’impression que tu vas tout lâcher, parce que tu n’as pas les résultats souhaités.

 

Tu as du mal à vendre. Le nombre d’abonnés stagne.

 

Tu ne sais plus sous quel angle attaquer le problème pour avancer avec ton blog.

 

T’as les nerfs à vifs, couplé à de la peur. T’es un peu désemparé, t’avance dans le flou.

 

Ta petite voix intérieure te répète sans cesse en tâche de fond : « Et si ton rêve s’effondrait ? Et si c’était la fin de tous tes espoirs ? Et si je m’étais trompé ? »

 

Le naufrage est-il possible ? Cette aventure peut-elle mal finir pour toi ?

 

Oui, clairement. Hélas, ça arrive à beaucoup d’entrepreneurs

 

Mais peux-tu éviter cette fin type Titanic ? Est-ce qu’il y a une autre issue ?

 

Oui, clairement aussi. C’est la bonne nouvelle.

 

A condition de contourner l’iceberg.

 

Voici 7 précieux conseils qui vont t’aider à survivre et remonter la pente si tu stagnes.

 

 

1. Localise ton plus gros problème du moment.

 

Qu’est-ce que tu n’arrives pas à faire en ce moment ? Qu’est-ce qui te bloque dans l’avancée de ton projet ?

 

Le trafic ? L’idée ? Le nombre d’inscrits ? Le manque de revenus ?

 

Quand tu as la tête dans le guidon, tu fais parfois des choses qui ne sont absolument pas prioritaires par rapport à ton problème principal.

 

Je suis passé par-là aussi et j’ai mis du temps avant de m’organiser correctement.

 

Dans ces cas-là, il faut remettre le bon focus.

 

Mets le doigt sur ton plus gros manque, et forme-toi pour le combler si tu n’y arrives pas tout seul.

 

C’est le meilleur moyen de te recentrer sur l’essentiel.

 

 

2. Coupe 2-3 jours avec ton projet

 

Si tu sens que tu n’arrives plus à avancer, que tu es perdu dans tes idées, coupe tout pendant un weekend.

 

Prends l’air, occupe toi de toi, de tes enfants, va au ciné… fais un truc qui n’a rien à voir.

 

Aère-toi la tête.

 

Ca te permettra de revenir avec une certaine fraîcheur et un œil un peu plus aiguisé sur ton projet.

 

Je sais, je dis souvent qu’il faut agir TOUS LES JOURS. Et c’est ce que je fais, même le dimanche.

 

Mais si tu satures complètement, ça sert à rien de foncer dans le mur. Prends une pause.

 

 

3. Analyse la concurrence qui marche

 

Dans ton secteur d’activité, tu as sans doute un blogueur, un youtubeur, un influenceur, une marque… qui cartonne.

 

Quand ton projet stagne, analyse les stratégies de ces concurrents.

 

Quel ton ils adoptent pour parler à leur audience ? Quels types de contenus ? Comment vendent-ils leurs produits ? Quels types de personnages ont-ils créé ?

 

Le but n’est pas de recopier leur univers. C’est la pire connerie à faire.

 

Non.

 

Le but, c’est de t’inspirer. Te donner des idées que tu vas pouvoir adapter à ton propre business.

 

 

4. Si tu foires, essaye différemment

 

Einstein disait : « La définition de la folie, c’est de refaire toujours la même chose, et d’attendre des résultats différents« .

 

Ta dernière action / stratégie n’a pas marché ? Tente différemment.

 

Les blogueurs qui coulent sont souvent ceux bornés à une seule stratégie.

 

Le secret pour survivre ? L’adaptation.

 

Exactement pareil que dans la vie réelle comme l’avait démontré Darwin.

 

Analyse tes erreurs, regarde ce que tu as fait et essaye de comprendre les raisons de ce qui n’a pas marché.

 

Pour tes prochaines opérations et stratégies, changent quelque chose. Essaye différemment, trouve d’autres méthodes.

 

Un blogueur est un explorateur. On avance par essai erreur. Ne fais jamais de forcing avec un truc qui ne marche pas. 

 

 

5. Prends soin de ta communauté

 

Ton audience, c’est elle qui te fait vivre. Tu lui dois le respect et de l’attention.

 

Communique avec elle. Répond à tes abonnés. Donne lui de la valeur gratuitement. Fais des jolies promotions sur tes contenus payants.

 

Bichonne-là.

 

Il faut apprendre à connaître ses besoins et apporter petit à petit des solutions au plus proche de son problème.

 

Tu dois aussi lui vendre tes produits, mais ne reste pas dans une relation uniquement commerciale.

 

T’es pas Amazon.

 

Profite de gérer ton business seul pour mettre en avant ta personnalité et le côté humain.

 

 

6. Fais un brainstorming

 

Parfois, tu as besoin de générer de nouvelles idées.

 

Quoi de mieux qu’un brainstorming ?

 

Note tout ce qui te passe par la tête et mets à plat sur une feuille blanche tes idées.

 

La visualisation est une aide précieuse.

 

Tu peux aussi utiliser des outils comme des mindmaps, des générateurs d’idées ou bien des jeux de cartes spéciaux pour trouver l’inspiration par exemple.

 

Je fais régulièrement des brainstorming pour mes emails, car tu te doutes bien qu’en t’écrivant tous les jours il faut avoir une petite réserve d’idées !

 

 

7. Vends rapidement même si tu débutes

 

Je ne vais pas te mentir.

 

Vendre tes produits va te procurer une sensation assez spéciale.

 

Un mélange de joie, de stress parce que tu veux satisfaire tes clients, mais aussi un énorme élan de motivation.

 

Parce que tout devient concret. C’est l’aboutissement de tout ton travail C’est le rêve qui devient réel..

 

Et la bonne nouvelle, c’est que tu n’es pas obligé d’attendre d’être développé pour vendre.

 

Tu as au moins 100 – 150 inscrits qualifiés ? Parfait, tu peux commencer à monétiser. 

Previous Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply